Le graphiste de la semaine #13

Leave a Comment
crédit photo : Julien Bui 
Baptiste, aka Madrica, est notre graphiste de la semaine. Multipliant les collaborations éclectiques, Madrica dispose d’un portfolio déjà bien fourni où l’on trouvera entre autres Le Bon Marché, L’Institut du Monde Arabe, La Poste et Kronenbourg. Son univers est directement inspiré des comics et du pop art, faisant la part belle aux illustrations vivifiantes.

Quel est ton parcours ?

J’ai toujours beaucoup dessiné. Je fais de l’illustration pour quelques journaux depuis l’âge de 16 ans. Ce qui m’a poussé ensuite à faire des études de design graphique. J’ai donc étudié le graphisme pendant 3 ans à E-artsup Paris. Puis je me suis orienté dans la filière communication au sein de cette même école pour réaliser mon master. Celui-ci étant plus axé sur le marketing, la stratégie de communication et la direction artistique. Je serai diplômé en juin 2017. Par ailleurs, j’ai travaillé comme graphiste dans les secteurs de la presse et du luxe (Le Bon Marché, Monsieur Magazine). J’ai également été DA Junior chez Balibart, éditeur d’illustrations.

Quelles sont tes influences ?

Mon travail est influencé par le pop art, la bande dessinée et l’art déco. Plus jeune, je m’inspirais beaucoup de l’œuvre d’Hergé, que ce soit en BD ou en publicité. Il reste aujourd’hui l’une de mes grandes références. Aujourd’hui mes influences proviennent du collage, de l’architecture et du voyage. J’aime beaucoup le collagiste français Itchi. Et puis je me promène pas mal sur des sites tels que AD France ou Yonder.

Ta dernière collaboration ?

J’ai dernièrement participé au journal d’illustrations Errratum. Ce qui m’a beaucoup plu. Nous verrons cela dans la suite de notre entretien. Par ailleurs j’ai récemment été contacté par l’agence d’illustration Levy Creative Management à New-York qui s’est montrée intéressée par mon travail. C’est une très bonne nouvelle pour moi.


Tu as co-fondé l'agence Sluuurp ! il y a maintenant un peu plus d'un an. Peux-tu nous en dire plus ?

J’ai co-fondé l’agence avec deux amis, Vincent Pariente et Hélène Laczny. Nous nous étions plongés dans le monde des startups et des incubateurs par le biais de nos stages et collaborations. Et nous nous sommes rendu compte que les jeunes entreprises avaient de réels besoins en graphisme. Nous avons donc décidé de créer Sluuurp ! Une agence de création fraîche et dynamique dédiée aux startups.

Choisi un de tes travaux / projets, et explique-nous pourquoi c’est ton préféré.

Ma dernière illustration pour Errratum. Je me suis bien amusé dessus et surtout j’ai fait quelque-chose de plus doux que mes précédentes créations (ce qui manquait à mon portfolio). Le thème du numéro était « Errratum Orchestra: Let's draw about Music ! ». Je suis sorti du sujet de quelques millimètres pour faire ce qui me plaisait : c’est-à-dire représenter un musicien robotisé qui serait capable de jouer à lui seul tous les instruments d’un orchestre. Le journal est diffusé chez Sergeant Paper et Slow Galerie notamment.


Quels sont tes plans pour l’avenir ?

Je souhaite poursuivre dans l’illustration, continuer d’apprendre, évoluer, effectuer de nouvelles collaborations. Mais je ne veux pas me cantonner à ça. La technologie amène petit à petit de nouveaux types de divertissements. Je m’y intéresse de près.

Coup de cœur du moment ? (graphiste, innovation, design, agence…) ?



Mon coup de cœur du moment c’est l’américain Alex Asfour et sa série de posters illustrant différentes destinations du monde. J’aime beaucoup son style rétro et ses couleurs franches. Les visuels sont très riches et légèrement texturés.


Ce que tu écoutes en travaillant ?



Beaucoup de musiques de films mais aussi de la musique rétro new wave ! Derrière ce nom étrange se tapis un style musical inspiré des sonorités années 1980 et 1990. C’est très sordide et kitsch ! Autant vous dire qu’il faut l’écouter à petite dose ! Je citerais Carpenter Brut, Dynatron, Ogre, Power Glove ou Lazerhawk. Je vous invite à écouter notre playlist Youtube Radio Sluuurp qui regroupe une collection de ce type de musique.


Un conseil à donner / message à faire passer ?



Un message à Mark Zuckerberg : rendez-moi ma page facebook.

Liens

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire