La graphiste de la semaine #8

Leave a Comment

Aujourd'hui dans la rubrique du "Graphiste de la semaine", nous vous présentons Julie Stephen Chheng, une graphiste / illustratrice dont le travail porte sur une combinaison fascinante entre le livre et le numérique. Basée en région parisienne, elle crée des supports pour les petits et les grands où l'aspect ludique joue un rôle très important afin de se reconnecter à son âme d'enfant. Rencontre.

Quel est ton parcours ?

Je suis diplômée en Image Imprimée de l’ENSAD de Paris. J’ai pu y apprendre toutes les étapes de fabrication d’un livre: la narration, l’illustration, le graphisme, la reliure et surtout la sérigraphie où j’ai passé beaucoup de temps !

Sur quelles thématiques portent ton travail ?

Lors de mes études, j’ai très vite eu une passion pour l’objet-livre. Le livre classique a intimement influencé notre façon de raconter une histoire et je prends énormément de plaisir à lire ou à regarder des albums illustrés. Mais je me suis tout de suite intéressée aux autres formes possibles du livre (livres d’artiste, livre à système, livre avec des leds, des encres spéciales, de l’électronique, livres numériques) et en quoi cela pouvait nous permettre d’ouvrir d’autres formes de narration et d’imaginaire.


Les Aventures d'un village

Quelles sont tes influences ?

Je suis énormément influencé par les personnes qui m’entourent avec qui on crée tous les jours. Je travaille sur des supports différents et mes projets peuvent être hybrides mêlant le papier et le numérique, pour cela il est important d’être au jour le jour avec des personnes qui n'ont pas le même métier.


Poèmes en pièces

Le studio Volumique dans lequel j’ai mon atelier m’aide beaucoup, il y a Julien et Tristan, les développeurs, et aussi Etienne Mineur (le fondateur) qui a mille idées à la seconde. Il y aussi Thomas Pons avec qui je travaille sur tous mes projets et qui est animateur, ainsi que ma famille qui est dans le cinéma et l’architecture. Au-delà des personnes, je suis influencée par Munari ou Komagata, des artistes qui ont fait beaucoup de livres pour enfants. J’aime les histoires pour les grands enfants: Le Petit Prince, Max et les Maximonstres, le Magicien d’Oz etc… J’aime tout ce qui est fait en papier, c’est un matériau incroyable qui peut tout faire. J’aime la réalité augmentée car elle permet de basculer dans le merveilleux à partir du réel.

Quelle est ta journée type ?

Me faire un café et un thé, discuter avec les personnes de mon équipe sur un projet en cours de production (actuellement La Pluie à Midi), faire mes mails, prototyper avec des bouts de papier. 

La Pluie à Midi


La Pluie à Midi

Choisi un de tes travaux / projets, et explique-nous pourquoi c’est ton préféré.

Les Aventures du Petit Train Postal car c’est un projet qui a commencé à partir de mes cartes de vœux 2015 et qui a vu le jour grâce à mes backers lors de ma campagne KissKissBankBank. C’est un mélange de low tech (avec des formes en papier découpées qu’il faut combiner pour créer des paysages) et de high tech (les paysages s’animent en réalité augmentée grâce à une appli). C’est ludique, simple, coloré. Si on ne comprend pas comment ça marche, ce n’est pas grave. Il faut juste que ce soit magique et poétique, c’est tout. Et puis j’aime l’idée que les personnes puissent se les envoyer, la carte postale est pour moi un objet très fort.


Les Aventures du Petit Train Postal


Les Aventures du Petit Train Postal


Les Aventures du Petit Train Postal


Uramado c'est un projet que j'ai fait au Japon avec Thomas Pons pendant ma résidence de 4 mois à la Villa Kujoyama. Ce sont des pop-up en réalité augmentée qui révèlent différentes animations le jour et la nuit.


Uramado

Uramado


Quels sont tes plans pour l’avenir ?

Mon projet La Pluie à midi est en fin de production et va sortir bientôt. Il raconte les histoires d’un petit poisson Joe qui cherche son aileron dans l’océan. L’histoire se raconte avec un livre et une application. Il y a un puzzle mi-papier mi-numérique et le lecteur évolue dans un monde en lien avec la météo en temps réel. Au fur et à mesure de l’aventure, il déclenche des mini-jeux et des scènes animées.

La Pluie à Midi


J’ai aussi le projet d’ouvrir ma boutique Etsy qui s’appellera Moving Cards. J’ai une collection de cartes augmentées que j’ai faites cet été et que j’aimerais commercialiser. Cette boutique sera aussi un laboratoire pour créer plein de systèmes de cartes expérimentales.

Coup de cœur du moment ? (graphiste, innovation, design, agence…) ?

Mon coup de cœur du moment, c’est un truc vieux que j’ai découvert hier: "Les objets introuvables" de Carelman. Les illustrations sont très drôles et c’est super poétique.
J’adore tester les filtres snapchat depuis la fin de l’été. J’ai d’ailleurs fait un clip le mois dernier avec le filtre de dessin de Snapchat -qu’ils ont supprimé récemment (ndlr: nous l'avions partagée sur la page Facebook de Graffink) : 


Ce que tu écoutes en travaillant ?

Un ami m’avait fait découvrir "La Femme" la semaine dernière, j’aimais beaucoup au début mais finalement c’est plus mon truc. Alors maintenant j’écoute à nouveau ma playlist habituelle qui exaspère Volumique avec du Drake, Kendrick Lamar, Jennifer Hudson...

Un conseil à donner / message à faire passer aux lecteurs ?

De se faire plaisir au quotidien, ne pas avoir peur de l'avenir et de toujours penser à prototyper pour faire naître de nouveaux projets.

Links






0 commentaires :

Enregistrer un commentaire