Art Data System

Leave a Comment



Quand l'internet et les algorithmes se dessinent, ils nous révèlent des trajectoires insoupçonnées mêlant l'art aux systèmes informatiques. Les data prennent forme, la technologie est créative et la science offre une esthétique incroyable. C'est à travers tous ces différents chantiers numériques et artistiques que Graffink a recueilli des projets étonnants menés sous forme d'Atlas, de revues, ou encore de sites web.

  • Critical Atlas of Internet
Louise Drulhe a mené, dans le cadre de son diplôme de fin d'étude à l'EnsAD, un travail de recherche théorique et graphique autour de l'Atlas critique d'internet qu'elle met à l'épreuve en tant qu'objet. Comment peut-on représenter l'étendue d'internet ? Quelle géométrie particulière existe-t-il entre l'espace terrestre et l'espace numérique ? 
Une étude complexe et bien menée, où les schémas et les explications vous permettront de mieux saisir les enjeux sociaux, politiques et économiques qui traversent et sculptent internet.





  • HOLO Magazine
HOLO est un nouveau magazine qui s'appuie sur les trajectoires émergentes dans l'art, la science, et les nouvelles technologies.
Au sein de sa revue biannuelle constituée de plus de 200 pages se rencontrent les artistes et designers contemporains qui créent la tendance à travers leurs œuvres. Photographie, impression 3D, science-fiction, codage, HOLO se situe à l'aube d'un nouvel art, scientifique et conceptuel.





  • Dataisnature
Dataisnature étudie les relations entre les processus naturels, les systèmes informatiques et les pratiques artistiques. Le site existe depuis 2004, et avait d'abord comme ambition de collecter les œuvres d'art réalisées à l'aide de calculs et d'algorithmes pour se tourner plus récemment vers les processus scientifiques liés à la terre, à savoir le métamorphisme et l'hydrodynamique.
Derrière ce site web se trouve Paul Prudence, un artiste et interprète audiovisuel, qui contribue notamment au magazine HOLO vu précédemment et Neural, une revue spécialisée dans l'art des nouveaux médias, de la musique électronique et de l'hacktivisme.





  • Marcin Ignac, Generative Art and Data Visualization
Marcin Ignac est un artiste, programmeur et designer polonais vivant à Londres qui se sert principalement de la Data, de nouvelles technologies et de la programmation pour créer un  univers dont l’esthétique se forme grâce aux données et aux algorithmes récoltés. Ses différents projets se portent aussi bien sur des installations immersives que sur des sculptures numériques en constante évolution.







0 commentaires :

Enregistrer un commentaire